Cités Unies France – Site Web de la coopération décentralisée
Le portail de la coopération décentralisée

Un ministre palestinien tué lors d'une manifestation en Cisjordanie

Ziad Abou Ein, ministre de l'Autorité palestinienne, est mort mercredi 10 décembre, après des incidents avec des soldats israéliens lors d'une manifestation en Cisjordanie.
Chargé du dossier de la colonisation au sein de l'Autorité palestinienne, Ziad Abou Ein défilait aux côtés de 300 personnes qui manifestaient pacifiquement contre la confiscation des terres palestiniennes, dans le village de Turmus Ayya, près de Ramallah, avec l'intention de planter des oliviers. Ces manifestants ont été freinés par les troupes israéliennes, qui avaient interdit leur rassemblement, et qui ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule.

Certains des protestataires, parmi lesquels Ziad Abou Ein, ont continué d'avancer jusqu'au cordon de soldats. Trois d'entre eux ont alors brutalement repoussé le responsable de cinquante-cinq ans à hauteur de la poitrine et l'ont empoigné au col et à la gorge.

Cinq minutes après, Ziad Abou Ein s'est affaissé dans l'herbe en se tenant la poitrine. Il est mort lors de son transport vers la ville de Ramallah, sans que l'on sache encore de quoi. Ahmed Bitawi, le directeur de l'hôpital de Ramallah, a fait état de coups portés au torse. Kamal Abou Safaka, un collaborateur de Ziad Abou Ein, a rapporté un coup de crosse. Une autopsie de la victime doit avoir lieu rapidement. Les autorités israéliennes ont annoncé l'ouverture d'une enquête.

>> Lire aussi : « A Jérusalem-Est, un mélange hautement inflammable », Le Monde

UN ACTE QUI NE PEUT ÊTRE « NI ACCEPTÉ NI TOLÉRÉ », SELON ABBAS

Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, a rapidement condamné « l'attaque brutale qui a provoqué la mort [de Ziad Abou Ein,] tombé en martyr », selon l'agence de presse officielle WAFA. Cet « acte barbare ne peut être ni accepté ni toléré », a-t-il ajouté.

Le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle de facto la bande de Gaza, a pour sa part appelé l'Autorité palestinienne à stopper toute coopération sécuritaire avec Israël. « Le moment est venu de rassembler nos forces face à l'occupation criminelle sioniste », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Les tensions entre Israéliens et Palestiniens sont très vives ces derniers mois, notamment autour de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem, troisième lieu saint pour les musulmans et site le plus sacré pour les juifs. Plusieurs attaques et attentats ont eu lieu en Israël, et les affrontements sont quasi quotidiens entre radicaux israéliens et palestiniens.

Le Monde, « Mort d’un ministre palestinien en Cisjordanie »




Publié le 10 décembre 2014

Facebook twitter Imprimer


Sur ces thèmes

  Palestine

lundi 8 décembre 2014
Table-Ronde "La culture, instrument privilégié de mobilisation et d’expression citoyenne d’une jeunesse solidaire"
jeudi 11 décembre 2014
Réunion du groupe-pays Mali

Agenda

25
avr

Le "Café des élues et élus" : le 25 avril 2024, de 17h30 à 18h15
18
nov
Du 18/11/2024 au 21/11/2024
8e Rencontres franco-japonaises de la coopération décentralisée, du 18 au 21 novembre 2024,

Actualités

MAEA/DCTCIV : Campagne de déclaration de l’Aide Publique au Développement (sur montants 2023) des collectivités territoriales françaises
CUF : Chroniques géopolitiques : Saison 4 : 6e session d’échange : le 12 avril 2024
image par defaut
Atelier de la dynamique Sahel de CUF, le 11 avril 2024

CENTRE DE RESSOURCES









Texte
Photo
Son
Vidéo