Cités Unies France – Site Web de la coopération décentralisée
Le portail de la coopération décentralisée

Réunion du groupe de travail de CGLU sur la prévention territoriale et la gestion des crises, le 29 novembre 2021

Le 29 novembre 2021, à Genève, s’est tenue une réunion du groupe de travail de CGLU sur la prévention territoriale et la gestion des crises. Des représentants de CGLU, des agences onusiennes, du secteur humanitaire et de collectivités ayant bénéficié du soutien de CGLU ont partagé leurs expériences de l’année écoulée.

Les participants ont d’abord fait le constat d’un renforcement de la part des pouvoirs locaux dans la prévention et la gestion territoriale des crises, que ce soit directement sur le terrain, avec les acteurs humanitaires, ou au niveau global auprès des agences internationales, notamment celles de l’ONU (PNUD, ONU-Habitat, OCHA).

Ils ont également mis en avant leur volonté d’agir encore pour une reconnaissance plus approfondie du rôle des pouvoirs locaux à l’avenir, même quand la coopération avec ceux-ci est difficile. C’est notamment le cas pour le secteur humanitaire : une représentante de la Croix-Rouge a ainsi souligné sa volonté d’approfondir les relations du secteur humanitaire avec les collectivités territoriales pour bâtir une relation de confiance et ainsi être collectivement plus efficaces dans la réponse apportée aux crises.

CGLU vient directement en aide aux collectivités touchées par des catastrophes en participant à des fonds de solidarité lancés par Cités Unies France. Pour l’instant, 3 fonds de solidarité ont été lancés à travers le monde pour apporter un soutien à des collectivités en difficulté au Liban et en Afrique (fonds Covid au Mali et au Ghana). Des représentants de ces collectivités, présents à Genève, sont revenus sur l’aide qu’ont apportée ces fonds de solidarité pour surmonter les crises multiformes auxquelles ils font face.

L’équipe de CGLU Learning a choisi de prendre ces 3 exemples comme application pour un exercice qu’elle a proposé pendant la réunion. Dans cet exercice, les participants doivent choisir parmi des actions lesquelles doivent être prises avant les catastrophes, comme mesures de réduction des risques, et les actions qui répondent aux catastrophes après qu’elles soient arrivées. L’équipe de CGLU Learning a montré là un important volet de l’action de CGLU : la formation des personnels des autorités locales. Cet aspect est d’autant plus important que, au-delà des financements, ce qui fait le plus défaut aux autorités locales, ce sont les capacités et les compétences humaines en termes de gestion des crises. Les formations de CGLU servent également à améliorer la coopération avec les acteurs humanitaires.

En conclusion, il est ressorti de cette réunion que les efforts doivent se poursuivre pour asseoir le rôle des pouvoirs locaux dans la gestion et la prévention des risques, car c’est le meilleur moyen d’améliorer sur le long terme la résilience des territoires et de mettre en œuvre des programmes efficaces de réduction des risques. Pour ce faire, il paraît indispensable que la reconnaissance de ce rôle soit renforcée à l’échelle mondiale par le système onusien, et que la coopération s’approfondisse entre le secteur humanitaire et les pouvoirs locaux.

Compte-rendu



Publié le 29 novembre 2021

Facebook twitter Imprimer


Sur ces thèmes

  Crises et réhabilitation   Réseau Monde & Europe

dimanche 28 novembre 2021
Feuille de route du groupe de travail Jeunesses 2021
mardi 30 novembre 2021
Formation en ligne - Genre et développement

Agenda

25
avr

Le "Café des élues et élus" : le 25 avril 2024, de 17h30 à 18h15
18
nov
Du 18/11/2024 au 21/11/2024
8e Rencontres franco-japonaises de la coopération décentralisée, du 18 au 21 novembre 2024,

Actualités

CUF : Chroniques géopolitiques : Saison 4 : 6e session d’échange : le 12 avril 2024
image par defaut
Atelier de la dynamique Sahel de CUF, le 11 avril 2024
image par defaut
Atelier du groupe-pays Sénégal, le 4 avril 2024

CENTRE DE RESSOURCES









Texte
Photo
Son
Vidéo