Cités Unies France – Site Web de la coopération décentralisée
Le portail de la coopération décentralisée

Quels enjeux pour l’AICT en IRAK ?

Source : Wikipédia

L’Irak vient de se doter de nouvelles autorités, qui ont fait de la décentralisation une priorité politique majeure. Les relations entre l’Etat central et les grandes régions périphériques (le Kurdistan, mais aussi le Nord sunnite, qui a été sous la coupe de Da’ech, et le Sud du pays, où le récent mouvement social à Bassora a montré les défaillances de la gouvernance et des services publics locaux) sont au cœur des enjeux de stabilisation de l’Irak, stabilisation décisive pour notre propre sécurité nationale.

Dans ce contexte, les Irakiens sont très désireux d’un appui français au processus de décentralisation administrative. Notre modèle d’Etat, fort mais décentralisé, intéresse les Irakiens, tout comme les coopérations sur la décentralisation et la gouvernance territoriale que nous avons nouées avec des pays partenaires, en Afrique ou au Moyen-Orient. Un premier projet de visite d’études de hauts fonctionnaires irakiens, centrée sur la décentralisation, est en cours d’organisation avec l’ENA. Il pourrait ouvrir la porte à des initiatives de plus grande ampleur.

Dans cette perspective, la Direction Afrique du Nord – Moyen-Orient et le Centre de crise et de soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères ont souhaité de réunir les acteurs institutionnels français compétents sur ces problématiques, afin de déterminer quelles compétences, et selon quelles modalités, nous serions susceptibles de mobiliser dans le cadre d’un projet de soutien à un processus de décentralisation administrative des pouvoirs adapté à l’Irak.

Cités Unies France a été convié le 13 novembre 2018 à participer à une réunion du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères pour échanger sur tous ces points.

Lors de cette réunion, il a été discuté du rôle de la France dans la sortie de crise de l’Irak. Que peut proposer la France à l’Irak en matière de coopération décentralisée ? Comment la France peut appuyer la reconstruction des capacités irakiennes ?

En premier lieu, la France pourrait participer à un appui à l’Etat central ainsi qu’un renforcement des capacités des gouvernorats, notamment en formant les fonctionnaires irakiens, en vue de la décentralisation. Elle pourrait aussi dans un deuxième temps, faire tout un travail d’appropriation auprès des élus français, et leur faire redécouvrir l’Irak.

Enfin, la France pourrait considérer un renforcement de capacité et de coopération décentralisée en passant par des laboratoires – des gouvernorats modèles. Tout cela nécessitera de passer bien évidemment par des modifications institutionnelles.

Cités Unies France s’engage à échanger avec les collectivités intéressées un plan d’action concerté en partenariat avec le centre de crises du MEAE.

Pour plus d'informations :
Simone Giovetti : s.giovetti@cites-unies-france.org




Publié le 15 novembre 2018




Sur ces thèmes

  Crises et réhabilitation

jeudi 15 novembre 2018
Ville durable et mise en œuvre du nouvel Agenda Urbain pour un développement durable
vendredi 16 novembre 2018
MEAE/DAECT : COMMUNIQUÉ : Publication du rapport sur l’aide publique au développement (APD) 2017 des collectivités territoriales françaises

Agenda

7
déc

Prochaine réunion du groupe-pays Niger
14
déc

Webinaire de lancement des travaux autour de l'ODD 17, le 14 décembre 2020
16
déc

Prochaine réunion du groupe Sahel

Actualités

image par defaut
CUF : CHRONIQUES GEOPOLITIQUES : Troisième session d’échange le 4 décembre 2020
MEAE/DAECT : COMMUNIQUÉ : Fonds de soutien conjoint à la coopération décentralisée franco-palestinienne 2019-2021
image par defaut
Réunion de brainstorming sur l’Amérique latine, suite des Rencontres de l’AICT

CENTRE DE RESSOURCES



Texte
Photo
Son
Vidéo