Cités Unies France – Site Web de la coopération décentralisée
Le portail de la coopération décentralisée

Les élus d’Alep lancent un appel à l’aide humanitaire

Les élus d’Alep lancent un appel à l’aide humanitaire

Une délégation de quatre élus de la région d’Alep, dont Yahya Nanaa le chef de la province libre d’Alep, vient d’achever une visite de dix jours en France. Devant les représentants des ambassades de vingt-huit pays membres de l’UE, ils ont rappelé les conditions de vie dramatiques dans le nord de la Syrie et les besoins humanitaires urgents. Face à cette mobilisation des élus des « provinces libres », Eric Chevallier, ambassadeur de France en Syrie, souligne l’importance du relèvement des services publics comme un élément de stabilisation de la révolution. Lors de notre réunion le 14 mai dernier, il avait également mis en avant que même si les principaux besoins restent à l’intérieur de la Syrie, « il est important d’aider les pays environnant à accueillir les réfugiés afin d’éviter le sentiment de rejet qui naît envers les Syriens ».

Alors que les pays voisins de la Syrie, à l’exception du Liban, ont drastiquement réduit leur accès aux réfugiés malgré l’absence de zone d’exclusion aérienne, une évaluation du centre Carnegie rend compte de l’impact des réfugiés syriens au Liban. D’après le HCR, le Liban compte le plus grand nombre de réfugiés syriens, ainsi que des Palestiniens et des Libanais de Syrie. La majorité de ces réfugiés sont des femmes et des enfants et, en l’absence de consensus politique, le gouvernement libanais répugne à créer des camps des réfugiés sur le modèle jordanien. Les financements nécessaires pour gérer cette situation dans les collectivités manquent.

Malgré les efforts des Libanais pour intégrer les réfugiés, le fardeau s’alourdit, des nouvelles tensions fragilisent l’équilibre national.
Pour soutenir les collectivités locales, Cités Unies France a ouvert un fonds de solidarité en soutien aux collectivités territoriales libanaises qui se retrouvent en première ligne dans la gestion de la crise. Certaines collectivités françaises ont déjà abondé ce fonds. Cités Unies France a par ailleurs entamé un dialogue avec l’Union Européenne afin qu’un programme d’action d’aide aux collectivités libanaises puisse être cofinancé. Un rendez-vous est prévu la semaine prochaine à Beyrouth avec la délégation de l’Union européenne en charge des programmes.

N’hésitez pas à contacter Simoné Giovetti (01 53 41 81 87 ; s.giovetti@cites-unies-france.org) pour les modalités pratiques des éventuels versements au fonds ainsi que pour une participation directe à la gestion de ces aides.




Publié le 8 juillet 2013




Sur ces thèmes

  Crises et réhabilitation

lundi 8 juillet 2013
Retour sur la journée de la coopération décentralisée franco-mauritanienne, le 31 mai à Savigny le Temple
lundi 8 juillet 2013
Résidence de fabrique de la mobilité internationale des jeunes, Résid’Mob, à Saint-Étienne

Agenda

10
déc

CUF : Chroniques géopolitiques : Saison 2 : 3ème session, le vendredi 10 décembre 2021 !
13
déc

Atelier du groupe-pays Liban, le 13 décembre 2021
15
déc

Réunion du groupe-pays Madagascar, le 15 décembre 2021

Actualités

image par defaut
Fonds de solidarité pour le Mozambique : clap de fin
image par defaut
Réunion du groupe-pays Burkina Faso, le 6 décembre 2021
image par defaut
Séminaire de CUF sur l’Afghanistan, le 6 décembre 2021

CENTRE DE RESSOURCES



Texte
Photo
Son
Vidéo