Cités Unies France – Site Web de la coopération décentralisée
Le portail de la coopération décentralisée

« Initiative solidaire Afrique – Haïti / COVID-19 » de Cités Unies France

Capitalisation sur l’initiative solidaire Afrique Haïti / Covid-19 de CUF :

PNG

Depuis le début de la crise sanitaire liée à la COVID-19, les collectivités territoriales ont manifesté et reçu des marques de solidarité de leurs partenaires internationaux. Au travers d’échanges, d’accords ou de participation à des fonds, de projets dans le domaine de la santé ou socio-économique, les partenariats de coopération décentralisée sont restés actifs et dynamiques.

Suite à l’appel de Cités Unies France, les collectivités françaises et associations faîtières ont communiqué sur les initiatives qu’elles ont engagées pour contribuer à lutter contre la pandémie.

Deux documents sont désormais disponibles aujourd’hui, proposant deux formats dynamiques de synthèse :

- une synthèse d’une vingtaine de pages

Document de capitalisation sur l’initiative solidaire Afrique Haïti / Covid-19 de CUF

- une vidéo (tout prochainement sur le site de CUF).

Pour plus d’informations :
Constance Koukoui : c.koukoui@cites-unies-france.org
Lucas Giboin : l.giboin@cites-unies-france.org


Chers adhérentes et adhérents de Cités Unies France,
Chers présidentes et présidents des groupes-pays « Afrique » (Afrique subsaharienne, Maghreb, Madagascar, Comores) et Haïti
Mesdames, Messieurs,

Le virus qui a gagné nos pays nous touche, touche nos proches, nos collègues, mais s’attaque majoritairement aux personnes fragiles, vulnérables. Nous l’avons pris de plein fouet en France, et il est maintenant en train de se disséminer, en Afrique et en Haïti notamment. Après l’Asie, l’Europe, les Amériques c’est maintenant le continent africain qui est atteint.

Si nous expérimentons la complexité d’une distanciation sociale stricte, nous voyons les immenses difficultés que cela pose dans des pays où la promiscuité et les liens sociaux sont inévitables, voire culturellement impensables. Ce qui nous paraît simple ne l’est donc pas, sans information pertinente, sans matériel en quantité suffisante, sans accès à l’eau, sans lieux dédiés aux personnes contaminées. Les autorités nationales ont pris la mesure du danger mais localement, dans les innombrables lieux de vie, la capacité financière et technique des élus n’est pas assurée.

Elus, citoyens, si nous avons la responsabilité de passer des messages forts à nos populations, et d’agir à leurs cotés, comment pouvons-nous aussi être solidaires de nos partenaires et amis plus lointains ? Cette crise est aussi l’occasion, individuelle et collective, de repenser nos modes de réflexion et d’action, dans nos territoires comme à l’international.

Pour apporter des éléments de réponse, lors de sa réunion du 24 mars dernier, le Bureau exécutif de Cités Unies France a proposé que notre association puisse initier, avec les collectivités membres, une « Initiative Afrique-Haïti ». Cette initiative se base sur l’évolution que pourrait prendre la pandémie sur le continent africain, dans l’océan Indien – Madagascar, Comores –, ainsi qu’en Haïti. Elle se déclinera au fil des mois, à court, moyen et long termes.

Comment rejoindre la dynamique ?

Il s’agit pour d’être solidaires comme nous le sommes en France, malgré les difficultés que nous rencontrons au quotidien, envers les populations les plus fragiles, les plus précaires.

Plusieurs parmi vous ont confirmé le maintien du contact avec leurs partenaires et le souci mutuel dès les débuts de la crise – ironie du sort, nous qui sommes habitués à aller vers les autres, recevions, de nos partenaires qui semblaient alors épargnés, des messages d’encouragement et de soutien….

Dès lors, nous vous proposons 5 actions concrètes pour les prochaines semaines :

1. Manifester sa solidarité et collecter les informations : prendre directement des nouvelles de vos interlocuteurs habituels dans vos collectivités partenaires (dans les pays susmentionnés mais aussi quel que soit le pays) pour évoquer situation et gestion de la crise : défis à relever, difficultés, mais aussi initiatives locales en complément des mesures gouvernementales ;

2. Communiquer et diffuser ces informations  : nous faire part de vos démarches engagées à l’endroit de vos partenaires : soutien moral par échanges de correspondances et communications, réponse à des appels à la solidarité d’acteurs de vos territoires ou d’organisations internationales. Nous les mettrons en ligne sur notre site, pour une large discussion et appropriation. Pour ce faire, envoyez-nous des « brèves » comprenant 50 mots maximum et un titre, avec le nom d’un contact et adresse mail ;

3. Vous associer à un plaidoyer sous forme d’une tribune que nous souhaitons porter au niveau national : à l’instar de collectifs d’ONG, de plateformes européennes et internationales (liens ci-après), il s’agit d’appeler publiquement les autorités françaises, européennes et mondiales à une solidarité internationale. Plus nous aurons de signatures d’élu-e-s, plus fort sera l’impact de la tribune ;

La Tribune des 100 élues et élus de France est publiée dans Le Monde Afrique : Coronavirus : « Nous, élus locaux de France, sommes particulièrement inquiets pour le continent africain » Pour lire l’article, cliquez ici !

4. Participer à une conférence téléphonique  : partager vos réflexions, premiers enseignements et suggestions sur l’après crise.
- La première réunion s’est tenue en visioconférence le 14 avril dernier, à laquelle ont participé plus de 40 collectivités.
- La deuxième réunion s’est tenue en visioconférence le 23 avril 2020.
- La troisième réunion a eu lieu le 30 avril, également en visioconférence.
- La réunion « Pandémie de Covid-19 en Haïti » s’est tenue le 6 mai 2020.

5. Contribuer financièrement aux besoins essentiels des collectivités africaines via un fonds de solidarité ad’hoc pour l’Afrique ; il pourra être abondé par toutes les collectivités ainsi que par d’autres bailleurs, et sera ouvert pendant plusieurs mois, pour tenir compte des incertitudes et contraintes administratives actuelles dans les communes et intercommunalités. A plus long terme, la réflexion pourra être poursuivie avec nos collègues africains sur les projets à construire, notamment sur les enjeux sanitaires, sociaux et économiques.

Appel pour le fonds de solidarité de Cités Unies France : https://www.cites-unies-france.org/Fonds-de-solidarite-pour-l-Afriquehttps://www.cites-unies-france.org/...

En ces temps de grandes détresses, la solidarité internationale prend tout son sens. Dans l’éloignement qui nous est imposé aujourd’hui, restons solidaires. Les retrouvailles n’en seront que plus belles.
Prenez soin de vous et de vos proches. Dans l’attente de vous lire,

Très solidairement.
Geneviève Sevrin, directrice générale de Cités Unies France

Merci d’envoyer vos réactions aux actions proposées à :
- Constance Koukoui : c.koukoui@cites-unies-france.org

**********************




Publié le 3 novembre 2020




Sur ces thèmes

  Niger   Mali   Mauritanie   Madagascar   Comores   Côte d’Ivoire   Cameroun   Burkina Faso   Bénin   COVID-19

lundi 2 novembre 2020
L’action internationale de votre collectivité - Pourquoi et comment s’engager ?
mercredi 4 novembre 2020
Nouvelle présidente du groupe-pays Algérie

Agenda

4
déc

CUF : CHRONIQUES GEOPOLITIQUES : Troisième session d’échange le 4 décembre 2020
7
déc

Prochaine réunion du groupe-pays Niger
14
déc

Webinaire de lancement des travaux autour de l'ODD 17, le 14 décembre 2020

Actualités

image par defaut
Réunion de brainstorming sur l’Amérique latine, suite des Rencontres de l’AICT
Ville de Nancy : « COVID-19 : nos villes jumelées ont de l’imagination »
MEAE/DAECT : COMMUNIQUÉ : Calendrier des appels à projets du MEAE en soutien à la coopération décentralisée pour 2021

CENTRE DE RESSOURCES



Texte
Photo
Son
Vidéo