Cités Unies France – Site Web de la coopération décentralisée
Le portail de la coopération décentralisée

Conférence internationale des collectivités locales en solidarité avec le peuple palestinien « les collectivités locales au cœur de l’Etat palestinien »

Alors que la Suède a reconnu le 30 octobre l’Etat de Palestine, que le Parlement britannique, le Sénat irlandais puis le Congrès des députés espagnols ont, sous des formes et dans des termes divers, appelé leur gouvernement à faire de même et que le Parlement français devait discuter d’une motion en ce sens, beaucoup des discussions ont porté sur la structuration de cet Etat et la viabilité d’une telle solution au conflit, compte tenu du morcellement territorial du fait de la colonisation. Le président Mahmoud Abbas a fortement plaidé pour une solution négociée, fondée sur le droit, dans les plus brefs délais compte tenu de la détérioration de la situation et de l’exaspération des populations.

Les tables rondes ont permis aux élus locaux palestiniens de faire part de leurs difficultés, du besoin d’une connexion plus étroite entre les collectivités et l’administration centrale, de leur demande d’une décentralisation plus effective, et s’accompagnant de moyens financiers, pour faire face aux besoins de leur population, notamment dans le domaine des services publics et du renforcement de leurs équipes et de leurs ressources humaines. Une partie d’entre eux ont insisté sur la nécessité de construire une véritable démocratie locale, permettant l’expression notamment des femmes et des jeunes, et qui ne se limite pas au temps des élections.

La Conférence a regroupé majoritairement des élus européens (avec une forte délégation française, africains (avec notamment une délégation sud-africaine très présente dans les débats), quelques députés argentins, etc. qui ont pu échanger avec un grand nombre de maires et élus palestiniens, notamment de petites villes et villages. Les élus de Gaza n’ont pas pu se rendre à la Conférence, une vidéo conférence a permis cependant quelques échanges.

Chantal Bourvic est intervenue au cours de la séance de clôture au nom du Réseau de coopération décentralisée pour la Palestine (RCDP) et des collectivités européennes. Elle a rappelé le double sens de l’engagement de ces collectivités : le renforcement des institutions locales palestiniennes avec la mise en œuvre de projets dans des domaines divers accompagnés d’échanges de compétences et l’engagement pour une solution négociée, fondée sur le droit et la reconnaissance de l’Etat Palestinien.

Les délégations françaises se sont réunies sous l’égide du RCDP en présence de Mazen Ghunaim, ministre palestinien de l’Eau, et de Noha Rashmawi, chef de cabinet de l’ambassadeur de Palestine en France, pour un court échange sur leurs coopérations.

Elles ont également pu rencontrer Monsieur Hervé Magro, Consul de France à Jérusalem, accompagnée de la nouvelle attachée de coopération.

(Source : Marie-Chrisitne Delacroix, CG94)

Chantal Bourvic à la tribune, en cloture de l’évenement, pour le RCDP



Publié le 8 décembre 2014

Facebook twitter Imprimer


Sur ces thèmes

  Palestine

dimanche 7 décembre 2014
Coopération entre le département de Kyoto et la région Languedoc – Roussillon
lundi 8 décembre 2014
LE FONDS DE SOLIDARITE PHILIPPINES

Agenda

3
sep

Save the date : Réunion du fonds de solidarité et du groupe-pays Maroc, le 3 septembre 2024
9
sep

Réunion du groupe-pays Arménie, le 9 septembre 2024
24
sep
Du 24/09/2024 au 27/09/2024
Mission d’étude en République de Corée, du 24 au 27 septembre 2024

Actualités

Informations concernant le Sommet du Futur de septembre 2024
image par defaut
CUF : Offre de stage : un(e) assistant(e) : Asie, Etats-Unis, Développement économique international, Afrique de l’Ouest & Madagascar, Arménie & Méditerranée, Genre
Retour sur le Forum politique de haut niveau pour le développement durable - HLPF : du 8 au 17 juillet 2024

CENTRE DE RESSOURCES









Texte
Photo
Son
Vidéo