Cités Unies France – Site Web de la coopération décentralisée
Le portail de la coopération décentralisée

CGLU : Bureaux Exécutif de CGLU, édition de 2021

Du 14 mai au 20 mai 2021 s’est tenu le Bureau Exécutif de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) qui avait pour thème : les soins au cœur de la prestation de services locaux pour une relance inclusive.

Le choix du thème du Bureau Exécutif de cette année fait suite à une réflexion menée par CGLU tout au long de l’année 2020. Les instances statutaires de CGLU ont en effet fait le choix de travailler à un nouveau contrat social centré sur les ODD, qui inclurait les leçons importantes retenues de la pandémie de Covid-19. Ce pacte doit être pensé autour des personnes, de la planète et du gouvernement, dans ce dernier les soins seront placés au centre et le rôle des gouvernements locaux devra être redéfini dans les systèmes de santé.

Le 14 mai, l’unique session de la journée avait pour thème la discrimination dans l’accès au logement et la ségrégation spatiale. L’objectif de cette session était de réunir les contributions des gouvernements locaux et régionaux afin de préparer le prochain rapport du Rapporteur à l’Assemblée générale de l’ONU.

Puis, le 18 mai la journée avait pour fil conducteur la solidarité. La Secrétaire générale, Emilia Saiz, a ouvert la journée en soulignant que le Bureau permet de construire un programme de travail qui doit développer ensemble, et a déclaré que c’est le moment d’approfondir les sujets qui ont besoin d’une plus grande implication, comme la coopération au développement et la migration, deux des sujets clés de la journée.

La première journée du Bureau Exécutif de CGLU a donc commencé par aborder l’importance de la coopération internationale au sein de CGLU. À cet égard, la session sur le rôle renouvelé des gouvernements locaux et régionaux dans la coopération au développement a souligné l’importance de la coopération au développement sur la localisation des ODD, et comment la pandémie appelle à se réinventer, et à renouveler les relations avec les partenaires, les gouvernements nationaux, la communauté internationale et autres parties prenantes.

Pour conclure la journée, la session intitulée « De la gestion de la migration à une approche de la mobilité humaine fondée sur les communautés : vers la Charte de Lampedusa » a permis au Bureau exécutif de discuter de la Charte de Lampedusa, dans le cadre d’une consultation visant à comprendre comment chacun des membres peut contribuer au processus, et à mettre en lumière les initiatives de villes telles que Lampedusa, Montevideo, Fuenlabrada et Mersin, qui devraient jouer un rôle de premier plan dans le processus de la Charte.

La journée du 19 mai a permis d’engager la conversation sur le thème de la numérisation inclusive. Le dialogue politique de haut niveau sur la numérisation a montré comment les gouvernements locaux et régionaux comprennent la technologie au-delà de l’utilisation du numérique, et leurs efforts pour s’assurer qu’elle soit au service des personnes et de la planète au lendemain du COVID-19.

A la fin de la journée, le Bureau exécutif de CGLU a accueilli la réunion d’UNACLA ; une session historique pour cette instance, avec des représentant·e·s des réseaux de la Global Taskforce des gouvernements locaux et régionaux tels que ICLEI et CLGF, et la présence de la directrice exécutive d’ONU-Habitat, Maimunah Mohd Sharif. Présidée par le coprésident d’UNACLA et maire de Kazan, Ilsur Metshin, la session a abordé la prochaine réunion de haut niveau des Nations unies sur l’examen de la mise en œuvre du nouvel agenda urbain et Quito +5, et la façon dont le réseau se prépare à montrer l’importance du nouvel agenda urbain en tant qu’accélérateur de la mise en œuvre des ODD.

Le Bureau Exécutif s’est achevé le 20 mai, avec une journée sur le thème de la santé et d’une société qui prend soin.

Lors de la première session, présidée par le maire de Konya, des partenaires du secteur de la santé, tels que l’Organisation mondiale de la santé, le mouvement CSU2030 et City Cancer Challenge, ainsi que les maires de Genève, Brazzaville, Soria, Esteban Echevarria et Libreville, et des représentant·e·s de Jakarta, du Conseil provincial de Barcelone et de l’Association du peuple chinois pour l’amitié avec les pays étrangers, ont souligné l’importance d’intégrer les gouvernements locaux et régionaux dans les processus décisionnels afin de garantir le bien-être des communautés.


Pour plus d’informations sur le Bureau Exécutif, rendez-vous sur le site web de CGLU à l’adresse suivante : https://www.uclg.org/fr/node/32192#jour2_Bureau2021

Si vous souhaitez revivre cette semaine de séminaire rendez-vous sur la chaîne Youtube de CGLU, notez que la traduction n’est pas assurée sur les vidéos mises en ligne :
https://www.youtube.com/c/UnitedCitiesandLocalGovernments

Vous trouverez ci-dessous de cet article un résumé détaillé de chacune des sessions.

Résumé détaillée

Pour plus d’informations :
Simoné Giovetti, s.giovetti@cites-unies-france.org




Publié le 20 mai 2021




Sur ces thèmes

  Réseau Monde & Europe

jeudi 20 mai 2021
30 ans de jumelage Nancy-Cincinnati : conversation virtuelle sur le thème "Consulats et villes", le 21 mai 2021
vendredi 21 mai 2021
MEAE/DAECT : COMMUNIQUÉ : Rappel : la campagne 2021 de télédéclaration de l’APD des collectivités territoriales françaises (montants 2020) se termine le 31 mai !

Agenda

20
sep

CUF / pS-Eau : Réunion du groupe Sahel sur l'eau / assainissement
21
sep
Du 21/09/2021 au 23/09/2021
REPORT de la Mission du groupe-pays Liban pour renforcer la coopération décentralisée franco-libanaise
22
sep

7e réunion de groupe-pays Russie, le 22 septembre 2021

Actualités

Lancement de l’appel à projets "Coopération hospitalière internationale" (APCHI) - édition 2021
Le RCDP invite une délégation du centre Al-Bustan
Commune du Lamentin : Partage d’expérience avec Santiago de Cuba sur la biodiversité

CENTRE DE RESSOURCES



Texte
Photo
Son
Vidéo