Cités Unies France – Site Web de la coopération décentralisée
Le portail de la coopération décentralisée
Les collectivités territoriales françaises sont présentes en Haïti depuis 1991 (coopération de la communauté urbaine et de la ville de Strasbourg avec la commune de Jacmel). Mais le groupe-pays Haïti a (...) Présentation du groupe
Accueil Discussions Publications

Création

Les collectivités territoriales françaises sont présentes en Haïti depuis 1991 (coopération de la communauté urbaine et de la ville de Strasbourg avec la commune de Jacmel). Mais le groupe-pays Haïti a été créé le 24 novembre 2008, à l’initiative de Christian Dupuy, traduisant la volonté des collectivités territoriales françaises d’échanger entre elles à propos de leurs coopérations en Haïti. Jusqu’alors la coopération décentralisée avec les villes haïtiennes était intégrée au groupe-pays Caraïbes.

On recense actuellement plus d’une trentaine de partenariats actifs entre collectivités françaises et haïtiennes. Parmi ces partenariats, une dizaine ont été établis après le séisme de janvier 2010.

Les collectivités françaises sont fortement présentes en Haïti, dans le développement local et la francophonie. Les actions engagées, notamment dans l’éducation, permettent le rayonnement de la langue française.

Rôles et missions

- Offrir un espace d’information, d’orientation et de représentation des collectivités locales françaises engagées dans des partenariats de coopération décentralisée avec Haïti ;
- Renforcer la cohérence et la concertation des actions des collectivités locales françaises engagées dans ce pays ;
- Promouvoir de nouvelles pistes de coopération décentralisée.

Evénements marquants depuis la création du groupe-pays

- 17 et 18 avril 2009 : réalisation des ateliers pour la préparation du programme des Assises de la coopération décentralisée franco-haïtienne, accueillis par la ville de Pontarlier et par la communauté de communes du Larmont.

- 10 et 11 juillet 2009 : Assises franco-haïtiennes de la coopération décentralisée, à Port-Au-Prince. La quasi-totalité des maires des 140 communes haïtiennes y ont participé.

- 12 janvier 2010 : un puissant tremblement de terre de magnitude 7 frappe Haïti. Suite au séisme, CUF lance un fonds de solidarité, auquel près de 200 collectivités ont répondu pour un montant s’élevant à 722 830 euros. Ce Fonds a permis la construction de trois établissements scolaires et au renforcement institutionnel dans deux zones géographiques : la région des Palmes et le département de la Grand’Anse. La Fondation de France a cofinancé ces actions, en dotant le Fonds de solidarité d’une subvention de 980 000 euros.
Les actions engagées répondent aux demandes des autorités haïtiennes et sont réalisées en partenariat, dans la région des Palmes, avec la Fédération des municipalités canadiennes (FCM), l’Association des communes hollandaises (VNG), la communauté d’agglomérations du Centre de la Martinique (CACEM) et la communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise (CACP). Dans le département de la Grand’Anse, une charte de collaboration a été conclue entre des collectivités bretonnes, Nantes et Nantes Métropole, et l’Association des Maires de la Grand’Anse (AMAGA), coordonnées par le conseil départemental des Côtes d’Armor et la Région Bretagne. L’objectif est d’établir une meilleure coordination de la coopération décentralisée visant à mutualiser les moyens techniques et financiers.

- Le 4 octobre 2016, Haïti a été frappée par Matthew, l’ouragan le plus violent survenu ces dix dernières années dans les Caraïbes. Une fois de plus, CUF ouvre un Fonds de solidarité, auquel 36 collectivités ont généreusement contribué. En réponse aux demandes des collectivités françaises et haïtiennes, quatre actions ont été identifiées, deux dans la Grand’Anse et deux dans la région de Palmes, pour l’utilisation des 126 697 euros collectés.

Dans la Grand’Anse, a été appuyé le programme de relance agricole et de prévention contre des désastres naturels mené par la Région Bretagne, en partenariat avec l’AMAGA, Côtes d’Armor, Ouest France et Food for the Poor. CUF a mit également en place un projet, soutenu par la Fondation de France à hauteur de 30 000 euros, pour la rénovation, réaménagement et sécurisation du lycée national des Abricots.

Dans la région de Palmes, le Fonds a appuyé le projet de relèvement et relance agricole porté par la Communauté des Municipalités de la Région de Palmes (CMRP), en partenariat avec la CACP. Le fonds apporte également un soutien financier à la réparation de l’école national de Trou Canari, réalisé par la Fondation Digicel.

- Les 2èmes Assises de la coopération décentralisée franco-haïtienne ont eu lieu du 4 au 6 décembre 2017, Port-au-Prince (Haïti).

Co-organisées par la Fédération Nationale des Maires Haïtiens et Cités Unies France avec le soutien du Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales d’Haïti, du Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères et de l’Ambassade de France en Haïti, ces Assises ont été l’occasion de valoriser la singularité de la coopération décentralisée entre la France et Haïti.

Cet événement a permis de dresser un bilan des actions entreprises depuis les dernières Assises de 2009, et de valoriser et de partager les expériences de coopération existantes tout en encourageant de nouvelles coopérations.

Actualités

Réunion brainstorming Amérique latine, le 30 novembre 2020 : Compte-rendu
Une nouvelle présidence pour le groupe-pays Haïti !
Avis de pré-qualification - La Région des Palmes en Haïti recherche entrepreneurs/sociétés pour réalisation d’études - Secteur Eau et assainissement