Cités Unies France – Site Web de la coopération décentralisée
Le portail de la coopération décentralisée
Le groupe-pays Chine a été mis en place en 2008. Aujourd’hui, plus de 70 collectivités territoriales françaises sont engagées en Chine, recouvrant près de 160 projets dans des secteurs clef du (...) Présentation du groupe
Accueil Discussions Publications

Création

Le groupe-pays Chine a été mis en place en 2008. Aujourd’hui, plus de 70 collectivités territoriales françaises sont engagées en Chine, recouvrant près de 160 projets dans des secteurs clef du développement territorial (culture, université, recherche, économie…).
15 grandes collectivités territoriales françaises ont ouvert un bureau de représentation en Chine.

Rôles et missions

Le groupe-pays Chine de CUF vise plusieurs objectifs :
- accompagner le développement des partenariats franco-chinois ;
- être l’enceinte de concertation unique, créée par et pour les collectivités françaises, afin d’impulser des dynamiques collectives en faveur du développement de projets de coopération décentralisée en Chine ;
- se placer comme un interlocuteur privilégié des partenaires chinois (notamment l’Association du Peuple Chinois pour l’Amitié avec l’Etranger-APCAE) et du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ;
- assurer une veille sur le pays, notamment l’actualité politique et les enjeux locaux et globaux, dont les éléments pourraient influer sur l’engagement des collectivités ;
- diffuser à tous le même niveau d’informations concernant les opportunités de co-financement pour des projets développés par des collectivités françaises en Chine et les outils facilitant l’action ;
- participer activement à l’organisation des assises de la coopération décentralisée franco-chinoise et autres séminaires relatifs aux thématiques développées, sur la base des besoins et attentes des collectivités.

Événements marquants depuis la création du groupe pays

La France et la Chine ont fait le choix, depuis les 1ères Rencontres de la coopération décentralisée franco-chinoise à Wuhan, en 2005, d’approfondir les liens tissés entre leurs collectivités, notamment en ce qui concerne la mise en place de politiques urbaines propres et durables adaptées à de nouveaux modes de vie.

En 2010, à l’issue des 3èmes Assises franco-chinoises organisées à Nankin, il a été décidé d’espacer ces grands temps de rencontres, au profit de séminaires thématiques dits intermédiaires, dont les conclusions sont un support de travail pour alimenter le contenu des assises suivantes. Ainsi en 2012 et 2013, le séminaire thématique s’était tenu sur le développement urbain durable puis, en 2015 à Nantes, il avait permis un point de méthode global.

Au regard de l’étendue du territoire, de la diversification des sujets et des nombreux liens de coopération, des sous-groupes sous-régionaux pourront se réunir pour échanger plus précisément et agir plus concrètement (Sichuan…). Plus spécifiquement, face aux mutations de la coopération, le groupe-pays doit être à l’écoute et accompagner les évolutions, analyser et décrypter les outils à construire pour faciliter le développement durable et qualitatif des coopérations. Une vigilance accrue sur la compréhension des réformes administratives, et sur l’intégration des enjeux globaux des deux pays (route de la soie, enjeux du développement durable) et leur déclinaison sur les territoires est essentielle.

Depuis le cinquantenaire des relations diplomatiques franco- chinoises en 2014, année des 4èmes Assises de la coopération décentralisée franco-chinoise, organisées par la région Alsace à Strasbourg (les 6 et 7 novembre 2014), la dynamique reste stable même si des enjeux de réciprocité plus équilibrés, notamment en France, sont de plus en plus soulignés.

Séminaire intermédiaire franco-chinois en amont des 6ème Assises de la coopération décentralisée : organisé en alternance des Assises de la coopération décentralisée franco-chinoises, ce séminaire intermédiaire, tenu à Pékin le 27 mars 2018, a été l’occasion de préparer deux des sujets centraux des futures assises de Toulouse : Tourisme et Agriculture & politiques alimentaires.

Les 6èmes Rencontres franco-chinoises de la coopération décentralisée ont eu lieu les 12 et 13 décembre 2018, à Toulouse, accueillies par le Conseil régional d’Occitanie.

Placées sous l’égide du Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères et de l’Assemblée Populaire de Chine, ces Rencontres on été co-organisées par l’Association du Peuple Chinois pour l’Amitié avec l’Etranger, la Région Occitanie, Régions de France, le groupe-pays Chine de Cités Unies France et la Délégation pour l’Action Extérieure des Collectivités Territoriales (DAECT/MEAE).

Cet événement phare s’inscrit dans la continuité des rencontres de Chengdu en 2016, et dans le renforcement du rôle des collectivités territoriales aux côtés des États en matière de coopération. Il mettra en perspective le dialogue fructueux existant entre les collectivités chinoises et françaises et l’importance de l’Action Internationale des Collectivités Territoriales (AICT) dans la mise en place de projets concrets et de prises de décisions communes.

Actualités

Réunion du groupe-pays Chine de Cités Unies France, le 10 mars 2021
Ville d’Autun : Chengdu et Autun, les liens des dessins d’enfants
Ville de Nancy : « COVID-19 : nos villes jumelées ont de l’imagination »