Cités Unies France – Site Web de la coopération décentralisée
Le portail de la coopération décentralisée

Voyage d’étude au Burkina Faso d’une délégation de la commune de Téra au Niger, du 23 au 27 janvier 2021

Du 23 au 27 janvier 2021 une délégation de la commune de Téra au Niger a effectué un voyage d’études dans la commune de Ziniaré au Burkina Faso dans le cadre de la mise à l’échelle d’un programme d’assainissement via des latrines écologiques.

Visite d'une installation de latrine Ecosan

L’objectif principal de ce déplacement était de permettre aux participants d’étudier le processus d’utilisation des latrines et ses sous-produits en agriculture. La délégation de Téra était composée du premier adjoint au maire, des agents communaux d’assainissement et d’agriculture, de l’assistant à la coopération transfrontalière, de deux représentants (dont une femme) de quatre villages de la commune et du point focal du projet.

Ce projet de latrines écologiques a d’abord fait l’objet d’une mise en œuvre à Tanghin Dassouri, dans le cadre du partenariat avec le Territoire de Belfort et Grand Belfort Communauté d’Agglomération. La mise à l’échelle prévoit l’augmentation du nombre de latrines à Tanghin Dassouri et leur extension à Kombissiri et Partiaga au Burkina Faso et à Téra au Niger.

Le point de départ était une volonté d’assainir en construisant des latrines Ecosan (Ecological Sanitation) tout en utilisant les sous-produits en agriculture. Ces latrines familiales écologiques sont construites dans un lieu d’habitation regroupant 1 ou 2 ménages, pour une utilisation optimale. De type sèches, elles fonctionnent sur un principe de séparation d’urine et de fèces, dans l’optique de valoriser par la suite ces 2 types d’excréta. Après un temps de stockage adapté, les excrétas hygiénisés sont utilisés comme amendements en agriculture par les ménages. La 1ère année, la quantité de fertilisants produite par une famille lui permet d’être en autosuffisance alimentaire après la 1ère campagne agricole, soit 18 à 24 mois après la construction de la latrine.

L’étude a consisté en des visites guidées, des entretiens sur le terrain et des réunions de restitution après chaque visite. Parmi les enseignements tirés de cette visite il est important de noter :
• l’appropriation du processus par les bénéficiaires ;
• l’aboutissement à un assainissement total ce qui permet une réduction des maladies ;
• l’aboutissement à l’autosuffisance alimentaire ;
• la réduction des conflits sociaux liés à l’occupation des sols grâce à l’amélioration des rendements et des revenus.

La délégation de Téra prévoit de restituer les enseignements du voyage d’étude aux autres communautés villageoise, dans l’optique de dupliquer le projet au niveau local.

Pour plus d’informations :
• Lucas Giboin, chargé de mission Sahel, l.giboin@cites-unies-france.org
• Aboubacar Sangaré, responsable de l’antenne Sahel, representant.bamako@cites-unies-france.org

Latrine Ecosan



Publié le 27 février 2021




Sur ces thèmes

  Sahel   Niger   Burkina Faso   Climat et environnement   Agriculture, sécurité alimentaire

samedi 27 février 2021
Délégation de Cités Unies France au sommet du G5 Sahel à N'Djamena, les 15 et 16 février 2021
lundi 1er mars 2021
REFELA - Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique - fête ses 10 ans !

Agenda

20
sep

CUF / pS-Eau : Réunion du groupe Sahel sur l'eau / assainissement
21
sep
Du 21/09/2021 au 23/09/2021
REPORT de la Mission du groupe-pays Liban pour renforcer la coopération décentralisée franco-libanaise
22
sep

7e réunion de groupe-pays Russie, le 22 septembre 2021

Actualités

Le RCDP invite une délégation du centre Al-Bustan
Commune du Lamentin : Partage d’expérience avec Santiago de Cuba sur la biodiversité
image par defaut
La Loi d’orientation et de programmation sur le développement Solidaire a été promulguée le 4 août 2021

CENTRE DE RESSOURCES



Texte
Photo
Son
Vidéo