Cités Unies France – Site Web de la coopération décentralisée
Le portail de la coopération décentralisée
Les collectivités territoriales françaises sont présentes en Haïti depuis 1991 (coopération de la communauté urbaine et de la ville de Strasbourg avec la commune de Jacmel). Mais le groupe-pays Haïti a (...) Présentation du groupe
Accueil Discussions Publications

Création

Les collectivités territoriales françaises sont présentes en Haïti depuis 1991 (coopération de la communauté urbaine et de la ville de Strasbourg avec la commune de Jacmel). Mais le groupe-pays Haïti a été créé le 24 novembre 2008, à l’initiative de Christian Dupuy, traduisant la volonté des collectivités territoriales françaises d’échanger entre elles à propos de leurs coopérations en Haïti. Jusqu’alors la coopération décentralisée avec les villes haïtiennes était intégrée au Groupe Pays Caraïbes.

On recense actuellement plus d’une trentaine de partenariats actifs entre collectivités françaises et haïtiennes. Parmi ces partenariats, une dizaine ont été établis après le séisme de janvier 2010. Les collectivités françaises sont fortement présentes en Haïti, dans le développement local et la francophonie. Les actions engagées, notamment dans l’éducation, permettent le rayonnement de la langue française.

Rôles et missions

- Offrir un espace d’information, d’orientation et de représentation des collectivités locales françaises engagées dans des partenariats de coopération décentralisée avec Haïti ;
- Renforcer la cohérence et la concertation des actions des collectivités locales françaises engagées dans ce pays ;
- Promouvoir de nouvelles pistes de coopération décentralisée.

Evénements marquants depuis la création du groupe-pays

- 17 et 18 avril 2009 : réalisation des ateliers pour la préparation du programme des Assises de la coopération décentralisée franco-haïtienne, accueillis par la ville de Pontarlier et par la communauté de communes du Larmont ;
- 10 et 11 juillet 2009 : Assises franco-haïtiennes de la coopération décentralisée, à Port-Au-Prince. La quasi-totalité des maires des 140 communes haïtiennes y ont participé ;
- 12 janvier 2010 : un puissant tremblement de terre de magnitude 7 frappe Haïti. Charles Josselin et Christian Dupuy lancent un appel aux dons auprès des collectivités territoriales françaises. Près de 200 collectivités ont répondu à cet appel,
pour un montant s’élevant à 683 830 euros. Cette somme a permis la création du Fonds de Solidarité Haïti présidé par Charles Josselin. Le fonds qui témoigne de la solidarité des collectivités françaises à l’égard d’Haïti a permis d’engager un programme d’appui à la reconstruction du pays, co-financé à hauteur de 980 000 euros par la Fondation de France.
- Le programme concerne l’appui à la reconstruction de trois établissements scolaires et au renforcement institutionnel dans deux zones géographiques : la région des Palmes, proche de l’épicentre du séisme, et le département de la Grande Anse. Ces
actions répondent à des demandes des autorités haïtiennes et sont réalisées en partenariat, dans la région des Palmes, avec la Fédération des municipalités canadiennes (FCM), l’Association des communes hollandaises (VNG), la communauté d’agglomérations du Centre de la Martinique(CACEM) et à la communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise (CACP) ;
- Dans le département de la Grande Anse, Cités Unies France a entrepris le même type de démarche partenariale que dans la Région des Palmes. À travers les coopérations décentralisées existantes, une charte de collaboration a été conclue entre certaines collectivités territoriales de l’Ouest de la France, de Guadeloupe et l’Association des Maires de la Grande Anse, coordonnées par le conseil général des Côtes d’Armor. L’objectif est d’établir une meilleure coordination des actions de coopérations décentralisées dans le département ;
- En novembre 2011, la ville de Strasbourg a accueilli la réunion du groupe-pays à l’occasion du 20ème anniversaire du partenariat entre Strasbourg et Jacmel ;
- Le 27 mars 2013, a eu lieu l’inauguration de l’école nationale de Gressier et le 30 avril 2014 a eu lieu l’inauguration du Lycée National Amicle Polycarpe sur la commune des Abricots, dans le département de la Grande Anse, grâce au Fonds de Solidarité Haïti et à la Fondation de France.

Perspectives

- Favoriser la mise en relation des différentes plateformes de concertation et de mutualisation entre collectivités territoriales françaises coopérant avec des collectivités haïtiennes d’un même territoire (département de la Grande Anse, du Nord et région des Palmes),

- Réaliser la capitalisation et le bilan des actions du Fonds de Solidarité Haïti, en ce qui concerne la coordination multi-acteurs, l’appui à la gouvernance et la construction d’établissements scolaires.

Actualités

2èmes Assises de la coopération décentralisée franco-haïtienne, du 4 au 6 décembre 2017
HAITI : L’association des Maires Guadeloupéens et l’Association des Maires de la Grande Anse (Haiti) signent un accord de coopération
HAITI : Réunion du groupe-pays Haïti, le 22 juin 2017