Lundi 20 et Mardi 21 juin 2022
Cité des Sciences et de l'Industrie - Paris

Mobiliser et coordonner les acteurs de son territoire via et pour l’AICT

Lire le détail de la conférence

Atelier co-construit entre la Conférence Interrégionale des Réseaux Régionaux Multi-Acteurs (CIRRMA) et CUF

Contexte

« Il est admis aujourd’hui que l’action internationale des collectivités territoriales (AICT) ne peut être le fait des seules collectivités territoriales. Pour que des résultats soient enregistrés sur le territoire, il est désormais avéré qu’il est indispensable de mobiliser toute une diversité d’acteurs : diasporas, acteurs économiques, de santé, acteurs culturels, acteurs privés, associatifs et publics et de repenser la gouvernance de la coopération pour remplir les objectifs affichés ». (extrait du rapport du CIEDEL)

L’action internationale des collectivités territoriales, dont la coopération décentralisée figure au premier plan, est une politique publique qui participe au rayonnement, à l’attractivité et à la solidarité du territoire.
Un des facteurs de réussite de cette action internationale d’une collectivité réside dans sa capacité à faire vivre une dynamique locale autour de cette démarche, et à y associer les acteurs de son territoire. S’il en résulte une meilleure acceptation du projet par la population, c’est également une opportunité de valoriser l’expertise des agents, des élus et de tous les partenaires engagés dans l’action, tout en donnant plus de cohérence et de lisibilité à l’action internationale.

Or, dans un contexte de diversification des thématiques entrant dans le champ de l’AICT, en lien avec les ODD (environnement, santé, économie, action sociale, éducation, formation, emploi, jeunesse, culture) qu’elle contribue à atteindre, la mobilisation de nouveaux acteurs émanant du territoire et aux champs de compétences variés est devenue un enjeu stratégique.

Si la tension entre l’action internationale et l’exigence du « retour sur le territoire » est présente dans les débats, la question du rôle des élues et élus locaux est moins souvent abordée. Or, ces élues et élus sont au cœur de la dynamique d’animation territoriale, et ont toute la légitimité pour organiser le dialogue et la constitution de synergies entre les différents acteurs, au service d’une politique internationale.

A la fois impulseurs, ensembliers et animateurs, il leur appartient de convaincre et fédérer des acteurs aux contraintes et aux objectifs différents, afin de faciliter et d’organiser leur « internationalisation ».

Enfin, en alliant le rôle de chef d’orchestre et de pilote des relations internationales de leur collectivité, les élues et élus s’inscrivent pleinement dans la philosophie de l’Agenda 2030 au sein duquel l’ODD 17 affirme la pertinence et la nécessité des partenariats multiformes comme vecteurs de l’atteinte des 16 autres ODD.

Déroulé :
Introduction et animation :
-  François Rebsamen, Président de Cités Unies France
-  Tony Ben Lahoucine, Président, Conférence Interrégionale des Réseaux Régionaux Multi-Acteurs (animation)

Intervenants :
-  Denise BOCQUILLET, Adjointe au maire d’Arras
-  Benoit PILLET, Vice-Président d’Angers Loire Métropole, Adjoint au Maire d’Angers
-  Gilbert DARROUX, Conseiller municipal d’Autun



Informations pratiques


- Horaire : 29 juin 2021, de 16h00 à 17h30
- Salle : Salle L. Armand Ouest
- Type : Atelier 1

Localisation de la salle




Les autres rendez-vous de la session


- De 14h00 à 15h30 : Les ODD - Objectifs de développement durable et coopération décentralisée : regards croisés européens (salle Amphi
G. Berger)


- De 14h00 à 15h30 : Le changement climatique a-t-il des effets genrés ? (salle )

- De 14h00 à 15h30 : Comment mesurer l’empreinte carbone dans les projets de coopération ? (salle Salle L. Armand Ouest)

- De 16h00 à 17h30 : Les changements climatiques responsables de nouvelles crises ? (salle Amphi
G. Berger)


- De 16h00 à 17h30 : Quelle mobilisation de la jeunesse sur les enjeux Climat, en lien avec l’AICT ? (salle )