Cités Unies France – Site Web de la coopération décentralisée
Le portail de la coopération décentralisée
Le groupe-pays Arménie a été créé en avril 2011.La coopération décentralisée franco-arménienne est très vivante. Ceci s’explique en grande partie par la présence en France de communautés d’origine (...) Présentation du groupe
Accueil Discussions Publications

Création

Le groupe-pays Arménie a été créé en avril 2011.La coopération décentralisée franco-arménienne est très vivante. Ceci s’explique en grande partie par la présence en France de communautés d’origine arménienne bien intégrées et très actives. L’année de l’Arménie en France, organisée en 2006 et 2007, avec plus de 1000 manifestations dans près de 250 collectivités françaises, fut un succès indéniable.

Le dynamisme de la coopération décentralisée entre les deux pays en témoigne, avec une trentaine de partenariats entre collectivités locales françaises et arméniennes, dans des domaines aussi variés que le développement économique, le tourisme,
l’éducation, l’appui institutionnel ou la culture.

Événements marquants depuis la création du groupe-pays

Les premières Assises de la coopération franco-arménienne se sont tenues les 7 et 8 octobre 2010 à Erevan. Elles ont permis dans un premier temps d’établir les champs de compétence communs entre les différents niveaux de décentralisation entre les collectivités françaises et arméniennes. Dans un second temps, ces assises ont été l’occasion de définir les enjeux et objectifs de la coopération décentralisée et de la gouvernance locale qui constituent la base des partenariats franco-arméniens. Trois enjeux majeurs ont alors été souligné :

• L’appui institutionnel : accompagner les collectivités arméniennes dans l’exercice de leurs nouvelles compétences afin d’améliorer l’efficacité des services municipaux et le pilotage des politiques locales de leurs territoires ;
• L’apprentissage du français : inscrire la francophonie au cœur des partenariats à venir afin qu’elle serve de moteur au développement économique et culturel des collectivités françaises et arméniennes ;
• La mutualisation des coopérations : mettre en commun les moyens financiers, les techniques, les ressources, et la répartition des actions par compétence et logique de territoire afin d’améliorer l’efficacité des coopérations.
Pour répondre à ces objectifs et mutualiser les expériences diverses, le groupe-pays Arménie a été créé lors de ces assises, au sein de Cités Unies France.

Du 22 au 24 octobre 2012, une première mission du groupe pays Arménie à Erevan a été organisée. Une vingtaine d’élus français et de techniciens ont participé à la mission conduite par Yves Révillon, vice-président du département des Hauts-de-Seine, et Alain Maurice, maire de Valence. Elle a permis de mobiliser les autorités nationales et locales autour des enjeux et du rôle de la coopération décentralisée et de discuter des deuxièmes assises de la coopération franco-arménienne.

Les deuxièmes assises de la coopération franco-arménienne ont eu lieu du 14 au 17 octobre 2013, à Valence et ont rassemblé près de 300 participants dont de nombreux représentants des collectivités arméniennes. Elles ont été l’occasion de dresser un bilan positif de la coopération décentralisée franco arménienne et de souligner son dynamisme aux vues du nombre croissant de partenariats, de la multiplicité des échanges et de l’importance des programmes mis en œuvre. Inscrivant leur action dans la continuité des recommandations prises en 2010 et des programmes mis en œuvre depuis lors, les participants au 2èmes Assises ont focalisé leur réflexion sur les domaines d’intervention suivants :
- le tourisme durable : Associer à l’essor du tourisme en Arménie les acteurs publics, privés, locaux, nationaux et internationaux dans le but de parvenir à un développement équitable des territoires, soucieux de la préservation de l’environnement ;
- le développement agricole : élaborer des projets d’accompagnement à même de bénéficier directement aux acteurs du développement rural et agricole
- le développement économique local : mettre en place une stratégie de politiques publiques et de bonne gouvernance en Arménie, dont l’attractivité est de plus en plus évidente, permettant de faciliter les implantations et les investissements créateurs d’emplois et de richesses
- l’enseignement et la culture : l’importance de la francophonie dans le développement des relations franco-arméniennes a été réaffirmée et la francophonie a été identifiée comme l’un des principaux axes de coopération décentralisée dans le domaine de l’enseignement et de la culture.

Afin de réaffirmer l’importance de la coopération décentralisée dans le développement des relations entre l’Arménie et la France, les élus des collectivités locales des deux pays ont adopté, à l’issue de deux journées de travail, la Déclaration de Valence.

Perspectives

- Organisation d’un séminaire sur le développement touristique en Arménie comme vecteur de développement local, de valorisation du tourisme des territoires et de participation citoyenne,
- Rédaction du « dossier pays Arménie ».

Actualités

Prochaine réunion du groupe-pays Arménie
Communiqué du MAEDI suite aux 3èmes Assises de la Coopération Décentralisée Franco-arménienne
Alerte anticipée : Soutien du MAEDI aux collectivités territoriales françaises faisant appels aux cofinancements européens pour leur action extérieure dans les pays en développement