Cités Unies France – Site Web de la coopération décentralisée
Le portail de la coopération décentralisée
Le groupe-pays Turquie a été créé en janvier 2011 afin de permettre aux collectivités françaises travaillant en Turquie, encore peu nombreuses, de se retrouver et de créer les conditions d’autres (...) Présentation du groupe
Accueil Discussions Publications

Création

Le groupe-pays Turquie a été créé en janvier 2011 afin de permettre aux collectivités françaises travaillant en Turquie, encore peu nombreuses, de se retrouver et de créer les conditions d’autres partenariats. Différentes réunions et déplacements de Cités Unies France en Turquie ont précédé sa création ainsi que la rédaction du Dossier-pays Turquie, paru en novembre 2008.

À la fois proche et différente, la Turquie est partie prenante de l’Europe, de la Méditerranée et est une porte ouverte sur le Proche-Orient et le Caucase. Puissance régionale, elle a connu ses dernières années une forte croissance engendrant de nombreuses mutations. Le défi de la coopération décentralisée est d’aider les collectivités turques à faire face aux changements économiques et sociaux (logement, transport, énergies propres) mais aussi de permettre des échanges entre citoyens et professionnels. Parmi les thèmes possibles : quelles villes pour demain ? Quel patrimoine culturel conserver ?

Événements marquants depuis la création du groupe-pays

Depuis un premier séminaire de promotion de la coopération décentralisée franco-turque, en novembre 2008 à Istanbul, en partenariat avec l’Agence française de développement (AFD), plusieurs collectivités ont signé des conventions de partenariat avec des collectivités turques : la Gironde, Montreuil, Paris, Strasbourg, Vienne. Ces partenariats s’ajoutent aux relations plus anciennes nouées par Rennes ou encore la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Cités Unies France s’est rendu plusieurs fois en mission à Ankara et à Istanbul, avec le soutien de l’Ambassade de France, pour rencontrer l’Association des villes turques (TBB), l’Union des municipalités de Marmara, la section Moyen-Orient et Asie de
l’Ouest de CGLU (CGLU-MEWA), le ministère des Affaires étrangères, les autorités françaises ou encore l’institut français d’études anatoliennes. Ceci afin de s’entourer d’un tissu d’organismes capables d’informer, d’orienter et d’accompagner les collectivités françaises.

Perspectives

Le groupe-pays Turquie s’est désormais installé dans un rythme d’une réunion semestrielle. La coopération décentralisée franco-turque fait l’expérience des différentes situations socio-politiques qui traversent la Turquie elle-même. L’importance de relations personnelles entre édiles est sans doute un élément fondamental dans l’ancrage des partenariats de coopérations décentralisées franco-turques. Elles constituent une particularité de la coopération en Turquie avec leur volet technique, mais aussi institutionnel.

Kadir Topbas, maire d’Istanbul, président de l’association des municipalités de Turquie mais aussi de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) joue un rôle important pour mieux faire connaître cette forme de coopération entre nos deux pays.

En septembre 2014, un séminaire organisé par UBI France autour de la ville durable à Istanbul sera l’occasion d’organiser un déplacement commun de collectivités du groupe-pays.

Actualités

4e Forum des Autorités locales et régionales de la Méditérranée
Un paysage modifié par les législatives de juin en Turquie
Forum MedCOP21, les 4 et 5 juin 2015, à Marseille