Cités Unies France – Site Web de la coopération décentralisée
Le portail de la coopération décentralisée
Le groupe-pays Niger a été créé en 1992. À ce jour, une vingtaine de collectivités françaises y participent, mais il faut souligner l’arrivée récente de nouvelles collectivités, à l’initiative de (...) Présentation du groupe
Accueil Discussions Publications

Création

Le groupe-pays Niger a été créé en 1992. À ce jour, une vingtaine de collectivités françaises y participent, mais il faut souligner l’arrivée récente de nouvelles collectivités, à l’initiative de collectivités déjà engagées. Le groupe-pays a vu, depuis 6 ans, le nombre de ses membres doubler.

Événements marquants depuis la création du groupe pays

La particularité de ce groupe-pays réside dans la mise en place d’un programme concerté, appelé "ANIYA", dont le premier volet a débuté en 2003. Renouvelé en 2006, et en 2012, ce programme vise à promouvoir la coopération décentralisée franco-nigérienne et à contribuer au développement local. Il accompagne les élus nigériens, regroupe la majorité des partenariats franco-nigériens et bénéficie d’un soutien financier du ministère des Affaires étrangères (MAE).

Les autorités nigériennes en charge des collectivités et l’Ambassade de France ont organisé, du 1er au 3 avril 2009, avec l’appui de Cités Unies France, du programme concerté ANIYA et de l’Ambassade du Niger à Paris, des Assises de la coopération décentralisée, à Niamey.
À noter également la mise en place du Fonds Cités Unies France des collectivités françaises pour le Niger au moment de la crise alimentaire de 2005. Les sommes collectées ont permis d’apporter un soutien aux organisations paysannes des régions de Tillaberi et Filingué, en partenariat avec « Afrique Verte » et l’association ACSSA.

En 2010, le groupe-pays a lancé une action concertée élargie à plusieurs territoires en appui à l’alimentation humaine et du bétail pour répondre à une nouvelle crise alimentaire constatée dès fin 2009. En sus d’une assistance alimentaire et pastorale d’urgence, le groupe-pays prévoit un suivi sur le long terme avec la mise en place d’actions structurantes dans ce secteur.

Fin 2010, et ce malgré la situation politique incertaine due au coup d’Etat du 18 février, les collectivités et le MAE se sont réengagés dans le programme concerté « ANIYA » pour un troisième volet. L’évolution politique au Niger depuis cet événement
a permis d’approfondir les relations et de stabiliser le pays sous la présidence de Mahamadou Issoufou, élu en 2011.

Etant donnée l’actualité, la question de la sécurité au Sahel et de l’adaptation de la mise en oeuvre des programmes dans cette zone a été fortement abordée en 2011. Aujourd’hui, le groupe-pays est très attentif à la politique nationale et aux prêts engagés par le gouvernement nigérien.

L’initiative « les nigériens nourrissent les nigériens » (I3N) est un programme ambitieux engagé dès 2011 et qui laisse espérer une résolution sur le long terme de la récurrence des crises alimentaires dans le pays par des actions mutualisées et coordonnées entre tous les acteurs. Les coopérations y ont ici une place de choix et sont mises à contribution dans l’assistance des autorités locales nigériennes dans le cadre de la mise en place de ce programme.

Les 29 et 30 septembre 2011 se sont tenues, à Saint-Brieuc, de nouvelles rencontres de la coopération décentralisée franconigérienne, organisées dans le cadre d’ANIYA, à destination de toutes les collectivités du groupe-pays.

Dans le cadre du programme ANIYA, à la suite des élections, des formations à destination des partenaires nigériens (élus et techniciens) sur les conseils municipaux ont été organisées.

Par ailleurs, une étude de capitalisation sur les actions en matière de sécurité alimentaire, notamment dans le cadre de la coopération décentralisée, a été réalisée. Elle a permis de mettre à jour des éléments de réflexion et de méthodes quant aux bonnes pratiques mises en œuvre dans ce domaine et à celles qui seraient reproductibles par d’autres collectivités.

Événements marquants en 2013

Les collectivités ont travaillé à l’organisation de nouvelles assises franco-nigériennes, avec leurs partenaires et l’ambassade de France au Niger. Pour des raisons sécuritaires, ces rencontres ont été repoussées à l’année 2014.

Dans le cadre du renfoncement des capacités des communes, un voyage d’étude au Bénin a été organisé en février 2013, à l’intention des élus et leurs techniciens des collectivités territoriales nigériennes membres du dispositif ANIYA. Ce voyage a permis de visiter un certain nombre de collectivités et groupements de collectivités béninoises où plusieurs thématiques ont été abordées comme le rôle et fonctionnement des collectivités, la mobilisation et gestion des ressources financières, le développement de l’économie locale et la gestion des ressources naturelles.

Enfin, une dernière formation pour les élus et techniciens ANIYA, a été co-élaborée sur la thématique de la "mobilisation des ressources financières".

Perspectives

Des assises franco-nigériennes sont programmées en octobre 2014, à Niamey. Des ateliers de préparation se tiendront en 2013 et 2014 autour des thématiques de la sécurité alimentaire, de l’eau et l’assainissement et de l’intercommunalité.

Le troisième volet du programme ANIYA touche à sa fin, une évaluation conjointe se tiendra cette année, afin de préparer un volet 4 du programme.

Actualités

Dernière réunion du groupe-pays Niger, le 21 avril 2017
Rencontre réseau Sahel Désertification
Mini colloque du groupe-pays Niger, le 4 juillet 2016